Nîmes (15/05/2013) : Francisco Lama de Gongora sur le fil...

  • Imprimer

Photo : ElTico
Photo : ElTico
Comme prévu, et même si ce ne fut qu'à partir du quatrième toro, cette entame de Feria de Pentecôte a été copieusement arrosée... Outre l'humidité ambiante, on retiendra de cette novillada d'ouverture un lot d'utreros particulièrement charpentés du Maestro Enrique Ponce, nobles dans l'ensemble mais manquant parfois de transmission ; trois jeunes toreros décidés, faisant preuve à ce niveau de belles qualités techniques, la palme de l'artistique revenant au plus jeune du cartel, Francisco Lama de Gongora.

Malheureusement, on se souviendra aussi de leur maladresse estoc en main... Détail d'importance certainement rédhibitoire au moment d'attribuer la Cape d'Or. Le Prix a donc été déclaré désert...

Francisco Lama de Gongora coupe in extremis une oreille du dernier novillo de la course, le meilleur du lot, sous une pluie battante malgré un nouveau pinchazo. Mais déjà, une majorité des spectateurs avait quitté les travées pour aller se réchauffer en des lieux moins hostiles.

En espérant des jours meilleurs pour la suite...

ElTico

 

 

Le compte-rendu d'Anthony Pagano :


Roman fut élégant capote en main lors de jolies véroniques et chicuelinas enchaînées. il réalisa ensuite une faena engagée, courageuse et technique, mais manquant de transmission. Le novillo fut noble, à la charge franche mais manqua lui aussi de transmission. Roman montra son envie, allant jusqu'a se faire soulever spectaculairement mais sans conséquences, et termina sa faena par manoletinas osées. Il tua son novillo d'une entière trasera au deuxième envoi. Saluts. Il dut composer avec le noble mais manso quatrième qui manqua de force mais sut en tirer bon parti jusqu'en milieu de faena, donnant de bons muletazos sur les deux cornes , sans pouvoir réellement lier les séries. Le toro arriva sans jus en fin de faena que Roman termina par redondos. Le novillero montra néanmoins envie et technique lors de ce combat. Silence après une mort en plusieurs étapes.


David Martin Escudero réalisa une première faena brindée au public, manquant d'entrega mais bien menée face à un novillo faible et de peu de moteur quoique noble et chargeant de loin. Le novillero étala technique et variété mais son opposant ne lui permit pas de s'exprimer comme il l'aurait souhaité . Il échoua épée en main. Silence. Face au cinquième de la course, faible et sans race, David ne put que montrer valeur et envie lors de détails muleteros. La faena ne démarra pas et il y mit fin d'une entière tombée.


Francisco Lama de Gongora entama de belle manière son premier trasteo avec temple et élégance, faisant jouer la musique et réveillant le public. Il montra technique et transmission mais le toro perdit rapidement son intensité et la faena aussi . Le bicho se révéla faible et arrêté en fin de parcours et le novillero le tua d'un bajonazo. Avec le dernier et sous une pluie battante, Francisco fut très en vue au capote lors de belles véroniques. Il réalisa ensuite une faena empreinte de temple et toreria. Le novillo venait dans la muleta avec envie, transmission et une charge franche. Le novillero sut bien exploiter son adversaire malgré les conditions climatiques et il coupa une oreille après une lame entière légèrement tombée.

 


Fiche technique:


Six novillos de la ganaderia "Enrique Ponce", propriété du maestro. Tous bien présentés et correctement armés. Aucun ne s'exprima sous le fer et la plupart furent faibles lors du troisième tiers. Meilleur le sixième.

Mercredi 15 mai 2013.

Entrée: 1/4.
Temps: couvert et pluie incessante a partir du troisième novillo.
Durée de la course: 2h20.
Rencontres avec la cavalerie: 12.
Poids des novillos: 480, 440, 460, 500, 449 et 451 kgs.

A noter:
-David Martin Escudero et Francisco Lama de Gongora se présentaient à Nîmes.
-Le trophée de la cape d'or n'a pas été attribué.

Roman (rose pâle et or): Saluts / Silence après 1 avis.
David Martin Escudero
(blanc et or):Silence /Silence.
Francisco Lama de Gongora
(bleu très pale et or): Saluts / 1 Oreille.

 

Voir le reportage photographique : ElTico

Voir l'accrochage sans conséquence de Roman : ElTico