Jose Luis Valdés Belmar remporte le 14ème Prix Hemingway avec sa nouvelle « Sombras de luna » - Ombres de lune...

  • Imprimer

b_250_200_16777215_10_images_actualites_2018_Mai_Visuel_PH_25052018.jpgCe lundi 21 mai 2018, dans la cour du Musée des Cultures Taurines de Nîmes, Les Avocats du Diable ont remis le quatorzième Prix Hemingway qui récompense chaque année une nouvelle dont l’action se déroule dans l’univers des cultures taurines et tauromachiques.

Pour mémoire, les membres du jury, s’étaient réunis vendredi midi pour un déjeuner de délibération au Wine Bar, à Nîmes, au cours de la Feria de Pentecote.

Comme chaque année depuis sa création, en 2005, il a été très compliqué pour le jury de départager les 20 nouvelles finalistes (lues et commentées à l’aveugle), qui constituaient l’élite de ce millésime qui enregistrait cette année 197 participants, dont 45 étrangers (Espagne, Russie, USA, Quebec, Israël, Allemagne, Congo, Mali...) ce qui confirme définitivement la dimension internationale incontestablement acquise par le Prix Hemingway.

C’est Jose Luis Valdés Belmar, avec sa nouvelle "Sombras de luna » qui remporte l'édition 2018, succédant ainsi à Gil Galliot, lauréat 2017

Originaire de Murcia, Jose Luis Valdés Belmar a l’aficion bien avant de naître, sa famille maternelle ayant été à la tête de la conciergerie des arènes de sa ville sans interruption depuis son inauguration... en 1887. Initié aux toros par son grand-père, élevé à l’aune des coulisses du monde taurin, ce médecin est aujourd’hui membre du conseil administration du Club Taurino de Murcia. C’est donc naturellement qu’il écrit de nombreux articles sur la tauromachie, ainsi que de nombreuses nouvelles primées dans son pays natal.

Finaliste en 2015, 2016 et 2017, il remporte le Prix Hemingway 2018 pour sa nouvelle Sombras de luna un texte émouvant qui place le toro au centre de l’histoire. Une nouvelle émouvante, qui retrace la relation complice et les retrouvailles, chaque nuit de pleine lune, entre un torero et un toro qui a vu sa vie graciée après un combat dans l’arène. Un texte qui parlera autant aux aficionados qu’à ceux qui ne le sont pas, mais qui gardent un oeil sur l’univers si mystérieux de la corrida.

Il est d'ores et déjà possible de lire gratuitement et en intégralité la nouvelle lauréate sur lesavocatsdudiable.tumblr.com

Le jury 2018 du Prix Hemingway était composé de Laure Adler, présidente, et de Carole Chrétiennot, Pierre Leroy, Marianne Lamour, Claude Sérillon, Michel Cardoze, Marion Mazauric, Simon Casas, Eddie Pons et Gil Galliot, lauréat 2017.

Le lauréat du Prix Hemingway remporte un chèque de 4000 euros et un callejon pour la temporada prochaine aux arènes de Nîmes, offerts par Simon Casas Production.

Au delà de la nouvelle lauréate Sombras de luna de Jose Luis Valdés Belmar, le jury du Prix Hemingway tient également à distinguer les trois nouvelles qui se détachaient particulièrement après plus de deux heures d'intenses délibérations :
Gracier les ombres de Fabien Philippe (Quebec)
El exquisito d’Adrian Martin Albo (Espagne)
Pacu Jawi de Jean Pouessel (France)

Les Avocats du Diable tiennent à remercier et féliciter chacun des participants dont les courtes histoires participent, année après année, à l’écriture... de la grande.

Vous retrouverez une sélection des meilleures nouvelles de cette édition 2018 dans le recueil qui vous sera présenté en septembre prochain par les éditions Au diable vauvert, partenaires du Prix Hemingway.


(communiqué)