• 1

Nîmes (23/05/2015 - matinale) : Andy Younes remporte la 54ème Cape d'Or...

@ElTico
@ElTico
Le jeune novillero arlésien Andy Younes s'est donc adjugé la 54ème édition de la Novillada de la Cape d'Or. Et si ce peut être une surprise pour certains, on ne peut pas dire que ce soit immérité pour autant...


Cette novillada a été perturbée une nouvelle fois par un vent soufflant épisodiquement en rafales violentes. Les toreros ont eu fort à faire face à cette "troisième corne" qui a provoqué quelques accrochages, heureusement soldés sans conséquences corporelles fâcheuses. Mais être torero, c'est aussi savoir "aguanter" des circonstances défavorables, pour rester maître de son destin. Et c'est ce qui fait la force d'Andy Younes. Je l'avais déjà écrit après son solo de Fourques, aux prémices de l'automne dernier. Le jeune homme m'avait impressionné par son bagage technique, mais surtout son étonnante maturité. Cette matinée Nîmoise n'aura fait que confirmer cette impression. Malgré une préparation compliquée par une blessure qui l'enverra d'ici quelques jours et pour la deuxième fois chez un chirurgien, le jeune arlésien a pris la mesure de l'évènement et a fait fi du Mistral pour s'imposer finalement logiquement, en coupant une oreille de chacun de ses opposants. Il reste certes quelques scories à corriger, fort heureusement, mais le torero à la figure d'ange s'attire facilement les faveurs du public et il a un potentiel indéniable. Alors, même si le chemin est long, tous les espoirs lui sont permis...
Autre candidat crédible à la Cape d'Or, Gines Marin s'est littéralement fait déculotter sur une manoletina par son premier novillo, avant de couper les deux oreilles de son second, un exemplaire baptisé "Instigador" qui sera primé d'une vuelta al ruedo. Jonathan Varea est resté pour sa part inédit... Les toros ou le vent... peut-être les deux...? Mais le visage du novillero de Castellon n'affichait pas une grande détermination...

Laurent Deloye ElTico


La chronique d'Anthony Pagano :

Gines Marin salua le premier par deux largas de rodillas et donna par la suite un bon quite par chicuelinas entre deux rencontres sans histoires. Il débuta sa faena assis sur une chaise par des passes vers le haut. Grâce à une bonne technique, Gines réussit à améliorer la charge du novillo et donner de bons passages sur les deux cornes. Le bicho répétait et permit au novillero d'entretenir la faena malgré le vent. Très engagé au combat, il se fit violemment bousculer sur les Bernadinas finales. Sans échec au moment de l'estocade, il aurait put obtenir un trophée mérité. Saluts. Face au quatrième qu'il toréa vêtu d'un jean, il entama par statuaires pieds rivés au sol. Il montra une nouvelle fois technique et engagement malgré un toro juste de forces mais noble et répétant dans la muleta sur les deux cornes. Il termina la faena par redondos et coupa deux oreilles dont une généreuse après une entière en place.

Jonatan Varea montra sa technique face au fade et trop vite éteint deuxième novillo. Donnant des coups de tête et court de charge, le bicho laissa le torero sans options si ce n'est celle de prendre l'épée et loger une entière légèrement tombée. Il fut le plus mal servi par le sorteo, et le cinquième, mal piqué, se révéla sans éclat et bien trop vite éteint lors du troisième tiers. Jonatan dut une nouvelle fois écourter les débats et tua d'une entière en place.

Andy Younes débutait aujourd'hui dans la catégorie des novilleros avec picadors et entama sa première faena en tant que tel par des statuaires et de belles manières sur la corne droite. Le jeune Arlésien montra technique et courage face à ce novillo chargeant tête à mi-hauteur et il réussit à construire une faena templée et allurée. Il coupa une oreille après entière en avant. Il s'illustra capote en mains face à l'ultime de l'envoi. Il brinda au public et il se fit spectaculairement bousculer sur une tentative de cambio. Par la suite, il orchestra un bon trasteo mais manquant d'un peu de transmission, son opposant donnant des coups de tête et le regardant beaucoup. Andy montra une nouvelle fois une grosse dose de courage et une bonne technique et coupa une oreille après entière en place.

Anthony Pagano

 

Fiche technique :

Quatre novillos de la ganaderia "Parladé" et deux de celle de "Juan Pedro Domecq" (1et5). Tous très bien présentés et armés, inégaux de jeu et globalement juste de forces.
Meilleur le quatrième primé d'une vuelta al ruedo posthume.

Samedi 23 Mai.11h30.
Entrée : 1/3 d'arène.
Temps : Beau avec vent violent.
Durée de la course : 2h45.
Rencontres avec la cavalerie de Philippe Heyral : 12.
Poids des novillos : 425, 479, 440, 443, 437 et 452 kgs.

A noter :
- Andy Younes débutait aujourd'hui en novillada avec picadors.
- Gines Marin et Andy Younes se présentaient à Nîmes.
- Le quatrième novillo fut primé d'une vuelta posthume.
- Andy Younes remporta le 54eme trophée de la cape d'or de la Peña Antonio Ordoñez de Nîmes.
- Gines Marin et Andy Younes sont sortis en triomphe par la porte des cuadrillas.

Gines Marin (Gris et argent) : Saluts après 2 avis / 2 Oreilles.
Jonatan Varea (Framboise et or) : Silence / Silence.
Andy Younes (Violet et or) : 1 Oreille après 1 avis / 1 Oreille après 1 avis.

 


Voir le reportage photographique : ElTico

Voir la vidéo chez nos amis de Feria.tv :