Campo : Toros de San Miguel

  • Imprimer

Photo : Santana de Yepes
Photo : Santana de Yepes
En 2010, Luis Rivera acquiert avec la société Agroganadera San Miguel ce fer crée en 1996 avec du bétail d´origine Manolo González, ganadería elle même fondée avec la moitié du bétail de Carlos Núñez dans les années 1970.

Pour l´anecdote, Luis Rivera raconte que le torero sévillan avait dûpayer 3 millions de pesetas de l´époque pour pouvoir seulement consulter les livres du créateur de l'encaste, qui de 1938 à 1966 forgea les traits de ce toro du XXème siècle.

Luis Rivera est un vétérinaire expérimenté, comme le démontre depuis 1991 le succés de son élevage de chevaux Anglo-Arabes, élevage qu´il a consolidé avec l´appui d´une clinique génétique et un laboratoire de reproduction assistée. Il prétend désormais appliquer au toro bravo ces techniques qui ont amplement fait leurs preuves. Il est conscient que le facteur héréditaire des composantes de la bravoure ne dépasse rarement les 30%, et que l´intuition d´un éleveur est fondamentale au delà du facteur chance dans la sélection.

Mais Luis croit fermement aux bons résultats de l´application des techniques de fécondation in-vitro avec mères porteuses qui lui ont donné autant de satisfaction avec ses chevaux, et projette aussi avec ces moyens techniques de pouvoir bientôt lidier un lot de 6 exemplaires du même guarisme et des mêmes pères et mères.

Une expérience tout à fait originale qu il faudra suivre de près.

Santana de Yepes

 

Voir le reportage photographique : Santana de Yepes