• 1

Dax (15/08/2016 - matinale) : corrida de rejon triomphale...

@Roland Costedoat
@Roland Costedoat
Dernier jour de Féria à Dax « rime » à Dax, avec rejon et Agur, c’est donc par la corrida de rejoues qu’a commencée cette journée du 15 Août. Au programme deux toreros punteros, Hermoso de Mendoza et Leonardo Hernandez, encadraient au paseo la française Lea Vicens.


La fête a été un peu gâchée par un lot de Sanpedro manquant de noblesse et de mobilité. Il a fallu que les toreros rentrent dans les toros pour poser. Le public, très festif, a supporté les toreros et est sorti content des arènes.

Pablo Hermoso de Mendoza touche en premier lieu, le meilleur toro de la matinée. Il en profite pour dérouler son répertoire avec de bonnes poses de banderilles et surtout des passages entre barrières et toro millimétrés. Il tue d’un rejon très en arrière mais rapide d’effet et coupe deux oreilles.
Le quatrième est tardo et manque de mobilité. Le rejoneador basque fait parler son métier et conclut par une très bonne paire de courtes à deux mains.

Leonardo Hernandez hijo est à la fois un excellent torero et un show man. Son premier est tardo, manque de mobilité. Il rentre dans son terrain pour poser une exceptionnelle banderille au quiebro et se met le public dans la poche à la suivante en citant par des sauts des quatre fers. Il tue d’un rejon en place efficace et coupe lui aussi deux oreilles.
Même scénario au cinquième, lui aussi tardo et manquant de mobilité, le cavalier très efficace coupe à nouveau deux oreilles après un rejon de muerte en place et efficace.

Lea Vicens a touché deux toros manquant de mobilité. Face au premier, elle réussira à poser, entre autres, deux très bonnes banderilles. Au second, elle sera plus en difficulté avec des passages à faux Elle tue à chaque fois d’un rejon de muerte un peu long à faire effet. Elle coupe une oreille au troisième et deux au sixième (la seconde étant généreuse)


Fiche technique
Arènes de Dax, corrida de rejon
6 toros de « Hermanos Sanpedro », à l’exception du premier noble, tardos, querenciosos et manquant de mobilité pour :

Pablo Hermoso de Mendoza : deux oreilles, une oreille
Leonardo Hernandez : deux oreilles, deux oreilles
Lea Vicens : une oreille, deux oreilles

Six rejones de castigo
Lleno
Chaleur lourde et suffocante.
Les trois cavaliers sont sortis par la grande porte


Thierry Reboul